Comment jeter mon corps dans la bataille ? Comment arriver ? Comment affronter ? Comment faire la preuve de soi ?
C’est une chose intime et douloureuse preuve de soi que de me retrouver et me situer dans mon authentique fantasme : LA DANSE.

Après mon parcours théâtral pendant lequel j’ai toujours fait appel à mon corps pour réagir et exprimer, je décide d’emmener ce corps, un corps marqué par sa différence, par la solitude, la ville, la modernité, encore plus loin, par-delà les mots… mes maux… retrouvant ainsi la langue d’avant la parole.
Pour l’instant, c’est une création solo imprégnée de mon désordre intérieur, l’expression de mon corps dans un espace vide sur des thèmes d’ARVO PART.
Commencer dans le silence, explorer l’immobilité, observer mon corps, mon volume, aller à la quête de l’itinéraire, du mouvement.
Mon incertitude quant à mon désir de faire face au public, comme pour protéger ma fragilité qui demande à se consolider pour en faire la matière et le sujet,
Pour en finir avec MOI.

J’interroge par ce biais la relation entre le théâtre et la danse, le geste et la parole, la forme, la narration et l’espace.
Un monologue du corps sans contexte, un monologue en mouvements.
Il s’agit alors d’une approche expérimentale de la danse pour donner à voir les mouvements de mon corps par-delà la performance technique, la maîtrise, le muscle. Avec surtout un rapport intimement émotionnel au corps.

Une expression de l’âme par le corps.

Me mettre en scène, montrer mon corps, ma masse de chair, dévoiler ma sensibilité, mes sens, ma différence et mon indifférence.
Renouveler mon plaisir intense de retrouver la scène, danser, interpréter.
Me mouvoir, sauter, plier, chuter…
C’est raconter. ME raconter.
Mon errance, ma souffrance, ma jouissance.

MA VIE…

MY statement of intent

How is my body to be hurled into the battle? How to do it? How to face it? How to prove the self? It is an intimate and painful evidence of the self to find and situate myself in my genuine fantasy : DANCING

After my theatrical experience during which I have always resorted to my body to react and express myself, I have decided to carry this body even further , a body marked by its difference, solitude, the city and modernity, far beyond the words…my sorrow.. coming again to terms with the language preceding the word.
For the time being, it is a solo creation marked by my own inner chaos, the expression of my body in an empty space with the themes of ARVO PART.

Beginning in silence, exploring motionlessness, observing my body, my bulk, going on the quest of itinerary, movement.
My uncertainty as to my wish to face the public, as it were, to protect my fragility in need of consolidation so as to become the matter and the subject, to be done with THE SELF.

This is the means by which I question the relation between the theatre and dancing, the gesture and the word, shape, narration and space.
A monologue of the body without context, a monologue in movements.
It is then a question of an experimental approach to dancing to make the movements of my body visible beyond the technical performance, the skill , the muscle.
With essentially an intimate emotional relationship with the body.

An expression of the soul through the body.

Radhouane El Meddeb

Talking about THE SELF

Putting myself on stage,
Showing my body, my massive bulk,
Revealing my sensitivity, my senses, my difference and indifference.
Renewing my intense pleasure in coming back to the stage, dancing, interpreting.
Moving, jumping, bending, falling…
This is talking.
Talking about the SELF.
My wandering, my suffering, my delight.

MY LIFE…

Conception et interprétation
Radhouane El Meddeb

Lumière
Radhouane El Meddeb et Xavier Lazarini

Musique
Arvo Part

Production
La Compagnie de Soi

Coproduction
Young Arab Theatre Fund
Institut Français de Coopération de Tunisie

Avec le soutien du
Centre National de la Danse pour le prêt de studio (Pantin)

Remerciements
Centre Chorégraphique National de Rennes et Bretagne
Collectif 12, Mantes la Jolie
Studio Emad Eddin Foundation, Le Caire

TOURNEE
Tournée 2005 : Les Rencontres chorégraphiques de Carthage, Tunis, Tunisie.
Tournée 2006 : BIPOD (Beirut International Platform of Dance), Beyrouth, Liban | Danse à Lille, Lille, France | Festival Abok i Ngoma, Yaoundé, Cameroun | Les Rencontres chorégraphiques de l’Afrique et de l’Océan Indien, Théâtre de la Cité Internationale, Paris, France | Festival Montpellier Danse, Montpellier, France | Festival danse d’ailleurs, Centre Chorégraphique National de Caen Basse-Normandie, France | Dialogue de corps, Ouagadougou, Burkina Faso.
Tournée 2007 : Mladi Levi Festival, Ljubjana, Slovénie | Festival si loin, si proche, Théâtre national de Bordeaux, France | Dense Bamako Danse, Bamako, Mali.
Tournée 2008 : Pays de Danses, Théâtre de la Place, Liège, Belgique | Théâtre d’Arles, Arles, France | Festival Dansez ! Châteaurouge, Annemasse, France | Scène nationale d’Annecy, Bonlieu, France | Festival Vagamondes, Théâtre de L’Agora, Scène nationale d’Evry et de l’Essonne, France | Biennale Passage 08, DansArt Bielefeld, Allemagne | ImPulsTanz, Vienna International Dance Festival, Autriche.
Tournée 2010 : L’Etoile du Nord, Paris
Tournée 2011 : Le Pacifique, Grenoble | TTeatro Quirino, Rome Italie